New York…

Allez, vous n’échapperez pas à mes histoire de New York!

Je pourrais vous raconter minute par minute ce que nous avons fait, mais avouez que ce serait intéressant pantoute. Alors on va y aller avec les anecdotes.

1. Les préjugés tu laisseras
J’avais peur de New York et des états-unis en général. Je pense que j’ai vu trop de films plus jeune où on voit des images pas très roses de ce pays. Les flics tirent avec leur flingues sur des tas de méchants voyous qui piquent les sacs à mains des vieilles madames… et pis des fois ils tirent mal et hop c’est sur un pauvre touriste que ça tombe. Bref, vous voyez un peu ma frayeur! À la douane, j’étais pas tranquille, je me disais: “ils vont nous refuser et pis en plus on pourra pas rentrer au canada et pis on va moisir comme des rats dans les oubliettes de la douane…” Ça vous donne une bonne idée de ma personnalité phobique! ;0)

Finalement, on est tombé sur madame Adams. Elle a pris nos passeports, elle a aussi pris nos empreintes, elle nous a donné nos cartes vertes de touristes temporaires et elle nous a même fait un sourire en partant! Youpi! Les États-Unis venaient de nous accepter!

Sur place, même si on était logés dans le quartier de harlem, notre voiture est restée stationnée 3 jours durant à la même place sans avoir aucun problème. Nous, on est rentrés tard le soir (tous les soirs) et aucun problème non plus! Pfffff, New York c’est plus ce que c’était ma bonne dame! Tout est beaucoup plus calme et sécuritaire que dans les films!

2. De t’adapter tu n’oublieras pas


Mel :  “Ralentis Ju, c’est limité à 65 ici”
Ju : “Non mais ils sont fous ces américains! 65 sur une autoroute?”
Mel : “C’est la loi, alors ralentis!” (argument imparable à mes yeux)
Ju : “Regarde les autres voitures! Elles dépassent carrément la limitation!”

Deuxième panneau….

Mel ” Aaaaaaaah, mais non, on est cons! C’est pas des km/h, mais des miles/heure! Allez roule ma poule! 65 ça veut dire 110 km/h!”

3. Libre tu seras
Il faut savoir que depuis toujours, je suis fan des comédies musicales, je n’allais donc pas me priver du plaisir d’aller en voir une à Broadway! En plus, j’avais l’adresse d’un kiosque pour avoir les billets à rabais! Ju tu viens avec moi? ………………………………………………………..
Ju? Youhou? Bon je peux comprendre que Mary Poppins soit pas le trip de mon Ju. Donc j’irai seule ce soir voir ma comédie musicale. En attendant faisons la file pour les billets… Oups, on n’est pas tout seul… Il y en a pour une heure d’attente environ.

Ju tu attends avec moi? ………………………………. Ju? Youhou? Y a quelqu’un?……. Bon je peux comprendre qu’attendre pour prendre des billets pour un show qu’on n’ira pas voir, c’est pas le trip de mon Ju. Il ira donc parcourir les rues pendant l’heure où je patienterais tranquillement. Le soir on se séparera. Lui ira voir le Metropolitan Museum et le match du Canadien dans un bar, pendant que moi, je baverai devant la comédie musicale La Famille Adams (Mary Poppins était en vacances).

C’est ça être libre dans son couple! C’est faire ce qu’on veut, ensemble ou pas!

4. Les monuments tu visiteras (ou pas)
Élevée au banania (pas rapport mais j’avais envie de le dire)  et au guide vert, je suis une organisatrice de voyage dans l’âme et je lis tout ce que je peux, partout où je passe pour tout comprendre. C’est un peu abusif car du coup j’oublie d’apprécier le moment présent. Mon cher et tendre est davantage instinctif, du genre à se balader le nez au vent et à aller où bon lui semble.
Nous n’avions pas vraiment de programme, moi ça me manquait lui pas du tout. Alors on a été un peu brouillons au début. On avait la liste des choses à faire :
Empire State Building : on l’a pas fait car il a plu tous les soirs et on n’aurait rien vu du tout!
Rockfeller plaza et le top of the rock: on a vu le bâtiment et le magasin de Lego attenant, mais pas le Top… trop brumeux le premier jour et en retard le deuxième jour ;0)
Central Park : On a fait le tour de la moitié nord. Je suis très impressionnée par ce parc parce qu’il est à la fois sauvage et cultivé.


Messe Gospel à Harlem, on s’est pas levé assez tôt pour éviter les longue files de touristes…
Comédie musicale à Broadway
Visite du gugenheim museum
– Visite du tenement museum : Vraiment intéressant de revivre dans les appartements des immigrants juifs, irlandais, russes… Et en plus le quartier est génial! 


– Balade dans Greenwich village et East side
– Ferry pour Staten Island, sous la pluie, mais bon c’est gratuit, on avait mal aux jambes, alors on a craqué! et hop un cliché de la statue de la liberté!
Wall Street   
Ground Zero (ancien emplacement des Twins Towers) et l‘église St Paul :

5. Au gré du vent porter tu te laisseras

Et c’est ainsi qu’on a rencontré de belles personnes et de super beaux jardins communautaires! Coincé entre deux maisons ou dans un grand espace abandonné, ces jardins improvisés mais entretenus de main de maître par les habitants du quartier nous ont enchanté!

Le reste des photos est sur Picasa

Advertisements
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

3 Responses to New York…

  1. mamy gatt says:

    Comme toujours Mélanie,je viens de lire ton blog avec grand plaisir.
    Rempli de belles choses,humour ,amour,et joies d’avoir pu visiter ce grand pays.
    Suis trés heureuse pour vous deux. gros bisous.mamy

  2. marielle says:

    Comme toujours Mel nous fait voyager… rires … se questionner!!! j’adore. Keep on writting douce Mel. Bisous à Ju aussi
    PS. Vive le couple Libre et Amoureux!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s