Tout le monde en parle et moi j’écris 2

Ce soir à Radio Canada (on écoute à la radio vu qu’on n’a plus la télé depuis 1 an et demi), on écoute Tout le monde en parle.

Le débat dans lequel je veux intervenir : François Legault, politicien qui veut créer un nouveau non-parti avec 4 priorités (éducation, santé,… et je sais plus).

Ce monsieur, ancien ministre pquiste (parti québécois) a décidé de partir son nouveau non-parti. Et il propose pour l’éducation, deux éléments essentiels : Hausse des salaires pour les enseignants et hausse des frais de scolarité pour les étudiants à l’université.

Bon pour la première, je dis pas non. Je suis pas enseignante moi-même. Mais je vois la différence entre les salaires québécois et ontariens. Donc si on pouvait encourager les jeunes à étudier en enseignement avec un plus gros salaire, je suis pas contre.

En revanche, là où j’interviens c’est sur la hausse des frais de scolarité à l’université! J’ai étudié en France et au Québec. J’ai vécu les deux cultures universitaires. L’une gratuite ou presque et l’autre payante et pas à peu près.

La principale différence que je vois actuellement entre les deux systèmes, c’est que lorsque c’est gratuit tout le monde s’emballe et va à l’université même si on sait pas quoi faire. J’y suis allée car j’avais été refusée dans un programme professionnalisant. Et j’y suis restée 6 ans. J’ai adoré mes études, j’ai travaillé pendant ce temps, mais c’était pour mes sorties, pas pour payer mes frais de scolarité. Si j’avais eu à payer mes études le prix qu’on paye ici au Québec, je n’aurais jamais fait/pu faire d’études.
En revanche, en payant un peu plus cher les études en France, ça aurait pu peut-être motiver un peu plus les étudiants. Tu refais pas 50 fois ta première année, tu réussi ou tu quittes tes études.

Ici, la donne est vraiment différente. On ne paye pas le diplôme mais les cours nécessaires à l’obtention de ce diplôme. Dans mon cas, il me faut 10 cours pour avoir mon certificat. Chaque cours coûte environ 325 $… Le calcul est vite fait! 3 250$ dépensés pour ce diplôme. Ça te motive à réussir ton diplôme. Tu veux pas avoir à repasser un cours! De plus, ça rend les étudiants plus critiques et plus impliqués dans leurs cours. On veut des bons profs, on veut apprendre. En France, j’en avais rien à faire des profs et des contenus. En tout cas pas au même point qu’ici.

Ensuite, je vais en revenir à un point qui me tient à coeur : les dettes. Un jeune qui sort de l’université a en moyenne 14 000$ de dettes. Pour les français qui me lisent, cela veut dire un crédit sur le dos de 14 000$. T’as pas commencé ta carrière que tu pars déjà avec une dette énorme!

Alors, va falloir qu’il m’explique le monsieur Legault qui veut augmenter les frais de scolarité, pourquoi il veut le faire payer le sous-financement des universités aux étudiants (entre autres).

Voici les extraits du manifeste complétement paradoxale.

“Le système d’éducation que nous voulons pour le Québec doit avoir comme double objectif le développement d’une culture générale solide pour tous les citoyens et la formation d’une main-d’oeuvre outillée pour réussir dans le nouveau contexte mondial.”
(…)
“Il faut mettre l’accent sur ces choses dont ils auront besoin toute leur vie et que l’on a beaucoup trop oubliées – lire, écrire, compter, etc. – et ne plus craindre d’insister sur l’effort, la persévérance et le respect sans lesquels aucun véritable apprentissage n’est possible.”

DONC…

“En ce sens, il apparaît essentiel de convenir d’un règlement équitable et global de la lancinante question du sous-financement des universités québécoises. Ce problème ne pourra être réglé que par un apport de fonds supplémentaire, réparti de manière équitable entre l’État et les étudiants. Les diplômés et les entreprises doivent aussi être appelés à soutenir davantage nos universités.”

Pour conclure, c’est dans ces moments-là que la citoyenneté canadienne me manque. Je veux voter et exprimer mon avis par ce geste.

Je suis pas une grande fan de politique, ni même une grande connaisseuse, mais j’ai une logique citoyenne et je ne comprends pas toujours celle des politique.

Advertisements
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s