Communiquer ou pas…

Lorsqu’un nouveau mode de communication arrive dans nos vies, on passe par quelques étapes :
– méfiance
– confiance
– addict/accro
– rejet

C’est arrivé avec le cellulaire (téléphone portable). Au début on se méfiait de ces gros téléphones semblables à des talkies-walkies de l’armée.

Puis chacun a eu un ami qui en avait un… donc forcément, cela aide à la mise en confiance et puis on y trouvera tout une tonne de bons arguments pour en acheter un. “On saura où tu es.”, “S’il t’arrive quelque chose sur la route,…”,…

Bref le cellullaire est arrivé dans ma vie en 1997/1998, lors de mon entrée à l’université, en même temps qu’Internet. Depuis je suis passée par toutes les phases, j’étais complétement accro pendant mes dernières années en France, jusqu’à me sentir perdue quand je l’avais plus… “Comment survivre sans cellulaire?”

Finalement, en arrivant au Canada, je n’en ai pas repris. REJET. Et cela dure depuis 4 ans et des poussières! En revanche, dès que je rentre en France pour des congés, on me refile un cellulaire “au cas où”. Je trouve ça très drôle!

Dans mon nouvel emploi, je vais avoir non seulement un cellulaire, mais qui plus est un blackberry… Attention, là, ça ne rigole plus! :0(

Évidemment, cela veut dire que serai joignable partout où je serai et je sais que dans mes fonctions, agente de communication, c’est important. Mais cela veut dire aussi en TOUT TEMPS… et là… ça me fait peur! J’ai peur de moi et de mon manque de volonté face à ce genre d’instrument mangeur de temps, j’ai peur aussi des autres et de leur intrusion dans ma vie.

Pour gagner du temps dans ma vie, j’ai viré la télévision de ma maison. Fini, pouf, plus rien du jour au lendemain. 1 an et demi après tout va bien… sauf que l’ordi a pris le relais. Donc je suis en période de réflexion quant à cet outil machiavélique qui me prend tout mon temps et celui de mon chum. Comment vivre sans ordinateur?

Voici mes petites résolutions pour les 2 prochaines semaines (restons réaliste dans les objectifs) :

1. Faire comme si mon laptop (ordi portable) était un ordi de bureau : le laisser toujours sur mon bureau et ne l’utiliser que dans ce lieu.

2. Avant de l’allumer : énoncer clairement à l’écrit ce que je vais y faire/chercher

3. Ne pas allumer l’ordi avant de partir au travail (sauf urgence très très urgente), ne pas allumer l’ordi avant 1 heure après le retour du travail.

Je vous redonne des nouvelles prochainement!

———————————————————

Entre temps, je voulais finir mon billet sur ce phénomène qui est entré dans la phase addict/accro (sauf pour mes parents) : FACEBOOK!

Pas question de cracher dessus, je dois bien avouer qu’il me sert permet d’avoir des nouvelles de mes amis et de leurs amis et de leurs amis et de leurs amis et de leurs amis………………..

Mais voilà, je nage en plein paradoxe face à ce mode de communication :
-> apprendre par un statut changé que mon amie est maintenant célibataire me donne envie de lui envoyer un message personnel pour lui remonter le moral et prendre de ses nouvelles… Mais pourquoi ne l’ai-je pas fait avant?

-> Plus besoin de retenir les dates d’anniversaire de mes amis, tout est sur Facebook! Jusqu’au jour où un ami plus intelligent que la moyenne décide soit de mettre une fausse date de naissance, soit d’enlever sa date de naissance… Et c’est comme ça que l’on voit comment tout est superficiel! ;0(

Bref, je pense que ma prochaine étape de sevrage d’ordinateur sera Facebook et son utilisation très limitée. On s’en reparle à la prochaine étape!

À lire :
www.mediassociaux.com

À voir pour rire :
Sketch de Jérôme Commandeur sur Facebook
Sketch en anglais sur Facebook dans la vraie vie

Mel

Advertisements
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

3 Responses to Communiquer ou pas…

  1. elPadawan says:

    Très bonne initiative! Et à propos de facebook, j’ai un peu fait le même constat. Je pense que c’est un outil à double-tranchant. On ne fait plus l’effort de retenir les dates d’anniversaires: facebook nous le dira. Si quelqu’un n’a pas mis sa date de naissance, ou pas la bonne date, sur son profil, alors c’est *de sa faute* (on m’a déjà sorti ça…) si on ne lui souhaite pas son anniversaire. Plus la peine de venir aux nouvelles des amis, ils les mettront sur facebook: facebook nous le dira.
    Je trouve ça triste, quelque part. Peut-être la nostalgie du temps où pour dire qu’on pense aux gens, on leur envoyait une carte, ou un petit coup de téléphone, pas forcément juste un “poke” sur leur profil facebook…

  2. PJG says:

    Coucou Mélanie,
    tu as bien raison, pas de Blackberry chez nous.
    Non mais, il ne manquerait plus que ça !!!
    Demande leur plutôt un iPhone…
    Ton iPapa

  3. melgatt says:

    Jour 3 je tiens le coup. Mon ordi reste éteint le matin, il m’attend sagement le soir et j’arrive à me tenir à ce que j’avais dit que j’allais faire!

    mel

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s