Des doutes, une certitude et plein d’envies

Le 8ème mois approche… et mes doutes sont de plus en plus présents.
 
Il y a 8 mois que je suis tombée amour avec Montréal. Deux semaines après mon arrivée, je parlais de résidence permanente. Je voulais vivre ici. Je voulais ressembler à ces gens que je cotoyais. Je voulais avoir leur ouverture d’esprit, je voulais être disciplinée, polie, je voulais prendre le temps de vivre, je voulais me donner à fond dans un travail sans m’oublier pour autant, je voulais m’installer ici.
 
Et pis une job à Ottawa m’a fait changer mes projets. J’ai déménagé. J’ai laissé mes amis, j’ai laissé mes repères, j’ai laissé ma ville. J’y suis revenue presque toutes le fins de semaine, par amour, par amitié et surtout pour retrouver ce sentiment de bien être. J’avais recommencé ma vie à montréal et je n’avais pas le goût d’en reprendre une nouvelle à Ottawa.
 
Alors j’ai dit qu’Ottawa n’était pas chouette, que c’était plate à mort, que je m’y emm…, que je ne pourrais pas y vivre. Mais je n’ai fait aucun effort, je ne lui ai laissé aucune chance de me séduire.
 
AUjourd’hui, je me sens un peu bête d’avoir agit comme ça avec cette petite bourgade-capitale nationale! Mais mon aventure va continuer au-delà des frontières de l’Ontario. Ma décision est prise, je rentre en France. Je finis mon contrat à Ottawa le 16 février, je pars pendant 15 jours visiter le reste du pays à dos de Caribou et ensuite je m’en vais retrouver les bras protecteurs et si confortables de Ju. Une nouvelle aventure commencera : celle de savoir si je suis capable de me réadapter à mon pays, à ses coutumes, à ses habitants… et surtout savoir si j’en ai l’envie.
J’ai une grande trouille… me sentir étrangère dans ce pays, me sentir différente, me sentir extérieure à tout cet environnement. J’ai peur de parler toujours du Canada "AH oui Ju tu te souviens le Barbare?" "Et pis Ju tu te souviens quand on montait le Mont Royal?" etc… Ju sera peut être content de trouver qqn avec qui parler du Canada mais les autres ? Pas certaine. Passées les premières heures de surprise "hey tu parles quelle langue ? on comprend pas! " "Montre nous les photos!!!" "tu peux nous faire une poutine?"… je ne sais pas ce qu’il y aura… certainement un désintérêt bien compréhensible… Je ne suis plus au Canada, il me  faut me réadapter…
 
A ce moment-là, je verrai, nous verrons, si nous souhaitons ou pas nous fondre dans le moule ou si repartir pour vivre dans un 3 1/2 dans le quartier de Laurier sera plus fort que nous…
 
En attendant…
J’ai des doutes : vais-je réussir mon retour en France? vais-je arriver à faire de mon expérience un merveilleux souvenir et non un vieux cafard nostalgique que l’on ressort les jours de pluie?
 
J’ai des envies : continuer à exercer mon métier, reprendre le secourisme (et pourquoi pas passer l’instructorat?!), fêter avec mes amis jusqu’au boutte de la nuit!
 
J’ai une certitude : j’ai rencontré celui qui comprend mes doutes, sourit de mes multiples envies et partagera mes prochaines aventures.
 
Mel
Advertisements
This entry was posted in Les réflexions de Mel.... Bookmark the permalink.

2 Responses to Des doutes, une certitude et plein d’envies

  1. Sylvain says:

    Une personne qui ne doute pas, c\’est une personne qui ne vit pas. Tu as raison de te poser des questions, mais je ne te cacherai pas que je me fais pas de soucis pour toi canaille…

  2. Kriss says:

    Tes doutes me rappelent les miens ..tout comme ta certitude ;)Tu as l\’air heureuse en tout cas et c\’est tout ce qui compte!J\’espère que nous aurons l\’occasion de se recroiser prochainement ..et avant mars alors!Et pssst pr le secourisme, ton cours de l\’autre fois était vraiment génial alors n\’hésite pas plus pr l\’instructorat !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s