Mel et msn messenger

             Voilà quelques temps que je voulais parler de ce nouveau moyen de communication. Il est entré dans ma vie il y a 4 ans en même temps qu’un grand ami. Et depuis j’ai appris à communiquer de cette façon. Je parle de la simple fonction de clavardage et pas des multiples options telles que la vidéo ou la conversation vocale.

J’ai aujourd’hui une multitude de contacts grâce à cette messagerie. Je suis à Montréal et mes amis du monde entier mais surtout de France peuvent communiquer avec moi.

Je suis même, je pense, devenue une accro du clavardage. Déjà à Paris, c’était un réflexe de connecter la messagerie dès que j’étais à la maison. Disponible ou pas, là n’était pas la question. Il s’agissait de savoir si j’avais des amis en ligne. Oui, sur msn nos contacts s’appellent des amis. Mon réseau « d’amis-msn » s’est élargi au fur et à mesure de mes rencontres.

« Tu as un mail ? » « bidulechouette@hotmail.com » « Génial je te mets dans ma liste d’amis-ms ! » Et hop un de plus avec qui bavarder !  

 

               Mais attention tout le monde ne se sert pas de la même façon de cette messagerie. Certains comme moi, pourront tenir des heures devant leur clavier, gérant (je l’avoue) plusieurs conversations à la fois. D’autres se rendront disponibles uniquement pour un seul de leurs amis. D’autres encore l’utiliseront uniquement pour savoir si on est dispo pour une conversation traditionnelle au téléphone.

 

Ensuite il y a les stratégies personnelles. Je connais un de mes amis qui est TOUJOURS Absent. Il est connecté mais comme il veut filtrer ses contacts, il se met toujours en statut Absent. Pour lui parler il faut donc briser cette barrière virtuelle et lui envoyer un wizz pour savoir s’il est disposé ou non à converser. Certains se mettent en hors ligne avant de se connecter s’ils souhaitent converser avec une personne en particulier. Cela m’est souvent arrivé.

 

Puisqu’ici on aime les anecdotes et les histoires, je vais vous narrer ma belle histoire, que dis-je ! MES belles histoires de msn. Toute ressemblance avec des personnes existantes …etc…

 

            Ma première belle histoire sur msn a commencé avec un ancien contact. Le fameux ami d’une amie, qu’on a vu une fois de manière assez brève, avec qui on a accroché mais que l’on ne sera plus amené à revoir. Je l’avais mis dans mes contacts à la suite de ce week end en commun. Pendant un an, j’ai suivi ses humeurs de manière informelle. Nous avons pour habitude d’ajouter un notre pseudo, une petite phrase qui en dit un peu plus sur nos sentiments, nos projets, nos envies, nos déceptions… J’ai donc suivi de loin son p’tit bout de chemin. Jusqu’à un soir où j’ai été happée par l’envie de répondre à sa petite phrase. On a renoué le peu de liens créés un an auparavant. Et d’autres liens sont apparus. Cela a commencé par des échanges sur la vie, sur nos vies, sur nos envies, sur nos déceptions. Il faut bien comprendre qu’il ne s’agit pas d’un confessionnal. Les discussions sont plutôt informelles. Et l’humour est omniprésent. Je ne sais pas combien de fois j’ai utilisé « mdr » ou « lol » dans mes conversations avec lui.

           Les soirées clavardage s’allongent et atteignent parfois des durées jamais vues. Je me rappelle encore du soir où pendant 3 heures sans relâche j’ai clavardé avec lui, oubliant d’aller manger. Le soir en allumant mon ordinateur, la question était «  sera-t-il connecté ?  et si tel est le cas qui parlera en premier ? ». C’est comme faire le premier pas dans une boum de collège. On en meurt d’envie mais on n’ose pas de peur de paraître peut être un peu trop accro ? Avec msn l’avantage c’est que les autres ne te regardent pas pendant que tu vas inviter à danser-clavarder ton ami-msn… Mais que tu te poses quand même la question «  Qui doit faire le premier pas ? ».

            Dans le prolongement des discussions sont apparus les mails. Le mail de la semaine. Puis celui de la mi-journée… On devient vite accro à ce genre d’attentions. Au fur et à mesure de la découverte de l’autre, on pense à lui dans la journée sous forme de mail à lui envoyer, ou on réfléchit au sujet que l’on aimerait partager avec lui lors de la prochaine discussion… On joue, on se teste.

Et puis tout va assez vite. Les premiers sous-entendus arrivent. On sait qu’il est célibataire, il sait que je le suis aussi. On se tend des perches mais on les retire aussitôt. On se permet des choses, des réflexions que l’on ne se permettrait pas au téléphone et encore moins en face à face. Et puis la proposition de rencontre arrive enfin. Je suis morte de trouille et tellement heureuse de pouvoir le rencontrer. La rencontre est belle, agréable, simple, beaucoup plus réservée. Comme s’il fallait tout reprendre. Comme si on devait relire nos notes pour savoir quoi se dire. Le courant passe en mode alternatif ( !). Cette relation n’a pas été plus loin qu’une amitié. Je garde de cette liaison msn un souvenir extraordinaire qui m’a fait passer un des plus beaux hivers alors que mon moral était (tout au fond) dans mes chaussettes. Je t’en remercie encore.

 

             Ma seconde histoire msn est toute aussi jolie mais se termine moins bien (je gâche le suspens ?). Un mail, un jour, d’un inconnu dans ma boîte mail. Un message qui me dit qu’il a eu mon adresse dans un mail collectif et qu’il aimerait correspondre avec moi. Je réponds pourquoi pas tout en essayant de savoir d’où vient le mail collectif. Je n’aurai jamais la réponse à ma question. Mais je vais passer 6 mois de ma vie à correspondre avec une personne que j’adore. Il est homosexuel et nous avons une connaissance en commun par le plus grand des hasards. Or nous ne portons pas dans notre cœur cette fameuse connaissance, ce qui créé d’emblée une complicité extra. Beaucoup de mails ont précédé notre premier échange sur msn. Mais nos conversations ont pris de plus en plus de place et se sont avérées être une source de rigolade pour moi. Je n’arrête pas de rire devant mon écran. L’humour est décidément de mise sur msn. Cette mascarade (parce que c’est une mascarade) va se poursuivre jusqu’en mars dernier. Date à laquelle l’ami-msn en question m’apprend qu’il n’est pas celui qu’il prétend être depuis le début. Je ne comprends pas tout de suite de qui il s’agit en réalité. Pour moi, c’est juste une personne qui a voulu s’inventer un personnage. En fait je vais apprendre qu’il s’agit d’une personne très proche de notre connaissance commune, qui espérait me soutirer des informations à son sujet. Elle a été prise au piège. C’est l’arroseur arrosé. Elle me dit avoir trouvé une amie en moi… Pour moi elle vient de m’annoncer la mort de mon meilleur ami du net. Je suis en deuil pendant une semaine. J’en pleure.

 

            Ma troisième histoire est plus sympathique c’est promis ! Après avoir formulé en rigolant sur mon forum préféré que je n’avais jamais été embêtée par des harceleurs sur msn,  une personne a décidé gentiment de devenir mon harceleur privilégié. Tous les jours mais jamais aux mêmes heures (décalage horaire oblige) je clavardais avec lui. Sur tout, sur rien. Une relation très simple, très agréable. Rien d’engageant. Bref des petits moments de bonheur comme je les aime. Et puis le décalage horaire n’a plus existé puisque j’ai traversé l’océan. Mais ce qui a changé notre relation c’est que nous nous sommes rencontrés lors d’un week end organisé avec beaucoup d’autres personnes. Nous avons passé de très bons moments ensemble. Notre complicité msn s’est directement transposée à la réalité. Aucune gêne, comme si on était de vieux potes qui se retrouvaient après quelques mois d’absence. Incroyable ! A la suite de ces deux jours, nous avons repris chacun nos claviers et continuons à discuter jusqu’à ce que l’un de nous aille rendre visite à l’autre. Petite différence, maintenant que nous nous sommes vus, on branche nos webcams ! C’est une très belle histoire car cette complicité dans la vie et sur msn était pour moi jusqu’alors inconnue.

 

Ma quatrième histoire a été et reste mon petit bonheur. Je ne sais plus comment ni pourquoi j’ai eu ce contact dans mes amis-msn. Je ne sais même plus depuis combien de temps je discute avec lui. Je pense que ça doit faire moins de 4 mois. C’est assez récent. Notre point commun : une ville dans laquelle il habite depuis un an et dans laquelle je me rends. Au début, les conversations portent sur des choses assez pratiques. Je lui demande de l’aide pour m’orienter dans la ville, pour rechercher un appart, pour les clubs de sport… Bref il est mon bureau des renseignements. Une vraie perle. Nos conversations ne sont jamais très longues. Elles sont très souvent ponctuées de rires.

On a trouvé un moyen pour lancer la conversation. Il change sa petite phrase très souvent et ça me sert d’accroche pour lancer la discussion. Souvent on se salue après avoir déjà échangé quelques phrases. Sur msn on peut changer les règles de politesse ! Depuis quelques semaines, nous habitons dans la même ville, mais nous ne nous sommes pas encore rencontrés ! D’ailleurs il ne semble pas pressé. Moi naturellement j’ai envie de voir à quoi il ressemble, entendre le son de sa voix, partager des moments en vrai… Bref rencontrer mon ami du net. C’est au programme mais aucune date n’a été fixée. Cet ami fantôme ne daigne pas pointer le bout de son nez… Ce qui serait vraiment amusant, c’est que l’on se croise dans une boutique. On ne se reconnaitrait pas au premier coup d’œil mais un doute s’installerait dans notre tête « je l’ai déjà vu(e) quelque part »…  A bon entendeur !

 

 Enfin ma dernière histoire est une de celles qui grandissent, grandissent, prennent de plus en plus de place (mais juste ce qu’il faut) et dont on se demande à quoi ressemblera la fin. Il y a 2 mois environ (peut être moins) toujours par l’intermédiaire de mon forum préféré, une autre personne que mon harceleur privilégié me demande d’être son ami-msn. Vous commencez à me connaître et je ne refuse jamais un nouvel ami. 

Le premier sujet de conversation a été notre départ pour le nouveau continent. J’étais en plein dans les préparatifs alors que lui projetait d’arriver 4 mois après moi. Nos conversations ont tout de suite été assez conviviales. Mais le sujet unique restait notre aventure prochaine de l’autre côté de l’océan. Il ne savait pas grand-chose de moi et moi encore moins de lui. Nos échanges restaient amicaux. Comme quelque chose qui cherche à s’ancrer avant la suite. Et puis je suis arrivée à bon port. Je ne sais pas pourquoi cela a changé, mais je sais ce qui a changé. Nos sujets de conversation se sont diversifiés. On a commencé à jouer sur les mots, sur les expressions. Notre vocabulaire a changé. On s’est lâché tout simplement. Nos rapports sont devenus un peu plus ambigus. Nos conversations ont duré plus longtemps (mais jamais trop). On a failli battre le record des 3 heures.

La phase que j’aime beaucoup reste celle du jeu. Dans la première et troisième histoire il y a eu un jeu. Celui de la flatterie, des compliments bien placés, des sous-entendus… j’aime pas ce mot mais celui de la drague… Comme quand on était enfant. Ca compte pour du beurre mais on aime parfois y croire. Moi je serai la princesse et toi le prince et lui ce serait ton cheval… ( !).

Dans la première histoire, le jeu s’est arrêté avec la rencontre. Dans la troisième, le jeu a été reconnu comme tel sans ambiguïtés. Dans cette dernière histoire, je suis encore en train d’apprendre les règles du jeu et de jouer avec grand plaisir. Ce n’est pas un bûcheron, il n’est pas canadien, il n’est pas à mes côtés mais c’est tout comme.
                             

La question que je me pose en me relisant :
          « Dis donc Mel quel est le pourcentage de mecs dans tes contacts ?  »
euh 70% ….pourquoi ? 

 

Advertisements
This entry was posted in Les réflexions de Mel.... Bookmark the permalink.

6 Responses to Mel et msn messenger

  1. Karine says:

    bien sur je ne vois pas de qui tu parle pour le 1er contact msn 😉 et si je me trompe pas.. c\’est moi l\’amie de l\’ami.. wahoooooo!!je fais presque partie de ton billet du coup!lol
    bonne continuation  via msn mais surtout continue de vivre dans la réalité car je pense que ton charme est en plus perceptible!!!  cette Mèl la est indescriptible par mots… on la comprend mieux une fois que l\’on a apercu les ptites etoiles dans ses deux grands yeux ronds!!!
    bisous du québec ou je passe mes 15 derniers jours…

  2. Mel says:

    T\’as vu juste coupine….
    Merci pour cette lettre de recommandation… Avis aux amateurs !
    Bonne continuation par chez nous!

  3. delphine says:

    Comme bonne curieuse que je suis, je m\’interroge maintenant… Pour bien connaître le forum en question, j\’identifie sans mal le contact de la 3e histoire; par contre, j\’avoue que je meurs d\’envie de savoir qui est le 4e… Mais bon c\’est pas parce qu\’on est sur internet qu\’on peut plus avoir d\’intimité alors je n\’insisterai pas! Juste pour te dire que je te lis régulièrement et que c\’est toujours un plaisir. Bonne continuation miss!

  4. Mel says:

    Je ne révelerais pas l\’identité de mes chers amis-msn…
    certains se sont reconnus, d\’autres ne liront peut être jamais ce message, d\’autres encore, le liront mais ne me diront rien…
     
    C\’est un message assez personnel que j\’ai laissé là. Il était très spontané, peu réfléchi… je le laisse tel quel même si les choses évoluent chaque jour et qu\’il n\’est déjà plus à jour vu que monsieur 4 a pointé le bout de son nez dans ma réalité!
     
     

  5. Carine says:

    Salut la miss,
     
    Je suis à fond Delph dans ces propos !!!! et oui on est curieuse ! (comme d\’hab ;))   et d\’ailleurs j\’apprends avec grand plaisir qu\’elle aussi a pris le virus du blog !
     
    Bonne continuation !

  6. Willem says:

    tant de clavardage…  Ils parlent français au Québec ?  ;o)Pour ma part, j\’en ai passé des heures à "chatter"…. mais c\’était du temps de ma jeunesse. Tu vas me dire, aujourd\’hui encore je continue, puisque c\’est aussi un outil de discussion interne au boulot.Note que je lis ton blog…  (tu écris fort bien d\’ailleurs)Un jour, j\’aurais le temps moi aussi de remplir mon blog…Bises.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s